Les diamants

                                                                                                                                    
                
                                           
 
 
La valeur d’un diamant taillé n’est pas aléatoire, elle est basée sur des normes bien définies reconnues internationalement. Ce sont les règles dites des 4C : Carat (poids), Color (couleur), Clarity (pureté), Cut (taille).
 
 
Le Poids :
Le carat est l’unité de mesure qui permet d’évaluer le poids des diamants. Le carat métrique correspond à 0,20g. Le poids des diamants est un des éléments déterminants de son prix, avec la taille, la couleur et la pureté. Le prix du diamant n’est pas linéaire, il est établi par seuil, en fonction de son poids. Il peut ainsi exister une grande différence de prix entre un diamant de 0,89 carats et un diamant de 0,9 carats, ces deux valeurs se trouvant sur différents seuils. De même, les grosses pierres étant rares, leur prix n’est pas proportionnel à leurs poids. Un diamant de 15 carats fait trois fois le poids d’un diamant de 0,5 carats, mais son prix peut être entre cinq et sept fois supérieur à celui d’un 0,5 carats.
 
 
 
 
                                                                          
 
 
La Couleur :
La couleur d’un diamant est très importante, contrairement à la pureté, elle se distingue plus à l’œil nu. Dans le cas de la gamme des diamants incolore ou presque, c’est l’absence de couleur qui est recherché, c’est-à-dire l’incolore absolu. La couleur de diamant est exprimée par une lettre allant de D à Z. D étant un diamant parfaitement incolore et Z un diamant ayant une forte teinte de jaune, de gris ou de brun.
 
 
 
                                                             
 
 
 
 
 La Pureté :
On entend par pureté d’un diamant, l’abscence d’inclusions, celui-ci étant le témoin du processus de cristallisation. La présence d’inclusions visibles à l’œil nu est qualifiée par le terme diamant piqué. Les degrés de pureté des diamants pur à l’œil nu sont mesurés sous agrandissement. Les différents degrés de pureté sont codifiés par des normes internationales :
IF : internally Flawless (intérieurement pur) : En Français, on dit « Pur à la loupe » sous agrandissments x10.
VVS : Very Very Small inclusion (très très petite(s) inclusion(s)) : Très difficilement visible(s) à la loupe grossissant x10. La position et nombre des inclusions déterminent la différence entre VVS1 et VVS2
SI : Small Inclusion (petite(s) inclusion(s)) : Visible à la loupe X10 et n’affectant pas la brillance SI1 et SI2 représentent une bonne pureté, au-dessus de la ligne dite « commerciale » que l’on trouve généralement en surface de vente.
I : Inclusion(s) : inclusion(s) très facilement visibles à la loupe, difficilement visibles à l'œil nu. 
 
 
 
 
                                                              
 
 
 
La Taille :
La taille est déterminante de la beauté d’un diamant, elle est responsable du feu et du scintillement de la pierre. C’est celui des quatre critères qui s’apprécie le plus facilement à l’œil nu, mais en même temps, c’est le plus difficile à analyser avec précision. Le diamant doit être taillé selon des proportions bien définies, c’est ce que l’on nomme les proportions idéales. Le diamant possède une dispersion très élevée. Cette dispersion est responsable des subtiles flashs de couleurs, que l’on appelle « Feu du Diamant ».